Menu de l'étudiant
Bon à savoir
Albert Einstein
Engagé dans le conflit mondial, Albert Einstein demande à Franklin Roosevelt de faire accélérer les recherches nucléaires pour contrer les avancées de l'Allemagne nazie dans ce domaine. Conscient du danger, il demande au président américain de renoncer à l'arme atomique, en vain. Le projet est lancé par les Américains et aboutit à l'utilisation de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki. Le savant regrette, jusque sur son lit de mort, le premier courrier envoyé.
Inscrivez vous à la newletter et restéz informés de toutes les mises à jours du site!
Nom & prénoms: E-mail :
Pour étudier au Canada - L’étudiant ivoirien doit avoir 5.000.000 dans son compte
  20 juillet 2011 | FratMatinfo | Notre Heure 
« Quel avenir au Canada pour les jeunes diplômés et étudiants», tel est le thème de la conférence publique prononcée par la représentante canadienne de "Manna worldwide corporation" en Afrique de l’ouest, Esther Wilsi. C’était hier samedi 24 avril à l’Ufr des Sciences économiques et de gestion, de l’université de Cocody.
Les diplômés et les étudiants ivoiriens sont désormais situés sur leur sort. Du moins, pour ceux d’entre eux qui veulent poursuivre leurs études au Canada. En effet, selon la conférencière, Esther Wilsi, pour étudier au Canada et particulièrement à l’université de MacEwan en Alberta, il faut remplir un certain nombre de conditions. Il s’agit, entre autres, d`avoir au moins le niveau Bac. Après quoi, une fiche d’inscription délivrée par l’université doit être remplie.Il renviendra ensuite aux postulants de se munir d`une photocopie certifiée de tous les diplômes, puis de s`acquiter des frais d’inscription qui s’élèvent à 140 dollars canadiens, soit environ 60.000 f cfa. Le coût annuel de la scolarité est d’au moins 6000 dollars canadiens soit 3.000.000 fcfa. Tout dépend de la filière, a tenu à dire Mme Esther Wilsi. Qui poursuit pour dire qu`une fois le dossier retenu, l’université expédie au postuant une fiche qui lui permettra d’obtenir le visa sans difficulté auprès de l’ambassade du Canada. Selon toujours la représentante de "Manna worldwide corporation" en Afrique de l’ouest, «le plus important, c’est qu’il vous faut avoir au moins 10.000 dollars canadiens, soit 5.000.000 fcfa dans votre compte. Car, il faut s’assurer que vous pouvez payer au moins un an de scolarité sans difficulté.»La particularité de l’université de MacEwan en Alberta, selon la conférencière, c’est qu’elle permet à l’étudiant de travailler soit en son sein, soit à l’extérieur. Une fois à l’université MacFwan, l’étudiant peut avoir une bourse d’études à condition de bien travailler et surtout ne pas reprendre les classes. Toujours selon la conférencière, Esther Wilsi, les diplômes ivoiriens sont reconnus au Canada. «Lorsque vous avez par exemple la licence en Côte d’Ivoire, vous vous inscrivez automatiquement en maîtrise au Canada; et chaque étudiant a un conseiller académique qui le suit dans ses études.»
 
Copyright 2011 - UFR SSMT, Université de Cocody, Tous droits reservés || Conception & Réalisation UNITEC SA